dématérialisation du handicap

Publié le par iéloseubmarine

 

rene

Allez zou, on va servir de cobayes.... nouvelle expérimentation à l'horizon, je cite : "Innover et Moderniser les Processus MDPH pour l'Accès à la Compensation sur les Territoires » = expérimentation IMPACT en MDPH.

http://informations.handicap.fr/art-MDPH-handicape-853-6620.php

Il faut savoir que dans la majorité des Emdépéhache, la gestion des dossiers est  réalisée sur papier... Il semble que ce mode de gestion ne favorise pas un traitement efficace des dossiers. Et donc j’imagine que cet "IMPACT" va dématérialiser les procédures, comme on dit dans les administrations up to date. Quel poncif cette dématérialisation, c’est censé réduire les couts mais ça va être un gouffre sans fond pour cette administration qui déjà peine à valider des demandes tout à fait légitimes.  

cocc15.gif J’imagine déjà...

... 2000 dossiers à l'arrêt en attendant une formation des agents... Des bugs à l’infini parce qu’évidemment, le logiciel actuel des Emdépéhache ne conviendra pas et qu’il faudra en changer d’où...... 2000 dossier à nouveau en attente de traitement pour cause de formation des agents... La nouvelle organisation plus défaillante que la précédente parce que définie à coup de hache et que "on verra bien".

Est-ce qu’on ne surestimerait pas un poil les gains et les apports de tout ça, tout en en sous estimant les coûts et l’impact (le vrai !).  Parce que si après IMPACT je dois encore répéter tous les ans toutes ces choses qui ne changent pas (mon âge/celui du conjoint/celui de Lonesom’Girl/celui de ses sœurs/mon adresse qui n’a pas changée/mon travail non plus/celui du papa itou...) c’est qu’ils ont oublié un S à IMPACT pour que ça face SIMPACT : « Simplifier Innover et Moderniser les Processus MDPH pour l'Accès à la Compensation sur les Territoires » . 

Si l’administration peine à traiter les informations transmises c’est parce la plupart sont inutiles. Et qu’il faut les rendre moins nombreuses et pas les « dématérialiser ». Dématérialiser ne changera rien s’il n’y a pas un petite toilettetage en amont des procédures et dossiers. Comment peut-on imaginer 2 minutes qu’une somme énorme d'informations, de demandes et de notifications puisse être contrôlée, applicable, appliquée et éventuellement sanctionnée ? Pour répondre à ce minimum, les infos de part et d'autre doivent forcément être moins nombreuses.  C’est tellement simple à mes yeux que parfois je me demande si cette surabondance d’informations demandées n'aurait pas comme vertu cachée celle de justifier le travail d’agents.  

einstein-hyppie.gifCeci étant, l’avantage que prosaïquement je vois à cette dématérialisation (haha) des procédures serait d’éliminer la gestion  manuelle, le classement, l’extraction des dossiers, les déplacements d’agents... De ce fait, des agents libérés de ces tâches fastidieuses pourraient peut être, quand le temps est clément et le vent, d’Ouest, me parler de Mondossier.... Quelle surprise ce serait pour moi : je suis persuadée que c’est un robot qui traite mes demandes.

Ou un hologramme, qui s’éteint dès que j’arrive....

 coc48.gif

 

 

Commenter cet article