le caractère conducteur de Sganarelle

Publié le par ieloseubmarine

cocc15.gifTentatives d'explication et de compréhension du français de 5ème. Le but est de faire comprendre à LonesomeGirl les caractères des principaux personnages du Malade Imagnaire.
Martine et Sganarelle sont les modèles à découper au pointillé du thème "La dispute" en litérature.  
Sauf que Lonesome girl vit dans un foyer calme serein et harmonieux où jamais  discorde et  cris ne sévissent,   ses parents et ses soeurs étant l'exemple même de personnes qui jamais ne se disputent.
Ce qui est vrai, c'est que Lonesome girl ne s'est jamais disputée, avec qui que ce soit, pour quoi que ce soit. Elle ne sait véritablement pas faire.
Il était urgent de lui expliquer en quoi ça consistait, et le plus simple, merci aux profs de français d'y penser, c'est bien évidemment de passer  par des scènes de dispute du théatre classique, où l'on s'envoie des insultes carrément méchantes et grossières du genre :   "Peste du fou fieffé", "Peste de la carogne", " Sac à vin", "Infâme", "Traître", " insolent",  "trompeur, "lâche", "coquin", "pendard", "gueux", "belître", "fripon", "maraud",  et autre joyeusetés.
IIl fallait ensuite définir les caractères de Martine et Sganarelle, et LonesomeGirl  après un bon moment d'intense réflexion prend son feutre et écrit einstein-hyppie.gif:
- "les personnages ont un caractère conducteur".
Je n'ai pas compris, elle n'a pas su m'expliquer, nous sommes passées à autre chose.
(Oui, parce que dans le cas de LonesomeGirl, mieux vaut ne pas essayer de lui faire trouver ce qu'elle ne trouvera jamais : il est plus gratifiant pour chacun de le lui définir, pour espérer qu'elle le comprenne (ce qui n'est pas forcément le cas).

Le lendemain, matinée "Adaptation du cours de physique" (adapter = refaire le cours de façon explicite + chercher des schémas clairement reproductibles et les intégrer à ce cours + agrandir le tout en tiresisas 20 + présenter tout ça de façon digeste).
Et là je comprends brusquement : la prof de physique leur a demandé de tester le caractère conducteur de certains matériaux... Vraisemblablement, le caractère conducteur du cuivre  été plus facile à comprendre que le caractère coléreux de Martine...
 
Bon, je peux jouer les psy, hein, fastoche : et si certaines personnes conduisaient les émotions, se laissaient traverser par elles, quand d'autres les renvoyaient ?cocc11.gif

En tout cas,  restons positifs : j'ai pu constater grâce au cour de français sur la dispute en littérature  qu'une forme d'humour  faisait rire LonesomeGirl : le comique des mots (les comique de situation, de répétition ou de geste la laissent de marbre). Exemple avec Le Gora : Tangora Nangora, Zangora lui ont arraché un sourire, même si le prétexte de la dispute et le vocabulaire employé lui étaient étrangers. Merci Courteline !
 

Commenter cet article

Fati 25/02/2010 19:03


franchement, je suis pas autiste, mais je comprends mieux le caractère conducteur du métal que le caractrère de sganarelle.


03/03/2010 12:50


moi je comprends bien les 2 ! et sans doute mieux le caractère des gens que l'électricité..


Noé 21/02/2010 23:13



tu ferais un très bon psy...



03/03/2010 12:49


ah bon ? c'est bien la 1ère fois qu'on me le dit, ça !!! humour ???


Claude 18/02/2010 11:00


et elel comprend le malade imaginaire ?


03/03/2010 12:48


non mais alors rien de rien


Laurence 11/02/2010 13:05


Vu comme ça effectivement, les choses sont très très compliquées... Pourquoi aussi les profs utilisent t'ils le mêm langage ur dire des trucs qui n'ont rien à voir ???


03/03/2010 12:48


ah bin faut demander à ceux qui pondent les programmes... cela dit, je trouve normal d'apprendre ce qui s'est fait avant, en français. Mais je trouve  normal aussi qu'on comprenne qu'une
quelqu'un ne comprend pas..


Za 09/02/2010 13:43


Humhum lol! merci pour la rigolade.... ils étaient conducteurs, c'est une évidence : ils conduisent... mais quoi? une voiture?

Le mélange des situations avec les mots incompris (et appris puis répétés) est une situation autistique dans toute sa splendeur... Au cas où ça fonctionnerait... ils ont bien raison! Tu sais que le
fait de répeter les mots incompris dans plusieurs situations différentes, dans le but d'acquérir le sens du dit mot, est une caractéristique de l'apprentissage du langage chez les enfants typiques!
Te voilà rassurée n'es ce pas?
(Et j'imagine de là Lonesome Girl tester dans différents contextes les insultes généralissimes apprises dans ce livre lol)

J'en reviens pas qu'on puisse encore étudier ça en Français (ha pardon, ça se dit pas?) parce que franchement pour être indigeste, ça l'est... et pas juste pour les autistes... (ouai mais ok, je me
tais, ça doit être parce que j'ai pas la fibre littéraire!)


03/03/2010 12:46


vi, je suis bachement rassurée... pas de danger qu'elle répète les insultes, excepté si ya le mot curry... rllr nr sait pas quand, pourquoi et à qui sert une insulte/ Même ses soeurs n'ont pas
pu lui apprendre..