sport

Publié le par iéloseubmarine

infosouris-4.gifMa collègue Nathalie daubait sur l’inefficacité laborieuse de nos gloires nationale  : Ze Blou. Personnellement, je n'avais aucune idée de qui étaient R*i*b*é*r*i ou A*n*el*ka* avant le mois de Juin, je trouvais juste qu'un patron payé 6 fois moins que ses employés (qui par ailleurs sont 50 fois trop payés) pouvait difficilement  être charismatique. Je n'attendais donc rien d'eux, si ce n'est  que je savais vaguement qu'ils devaient taper dans un ballon, sans trop savoir combien ils étaient ni comment ils devaient s'y prendre. De plus, shame on me,  je n'ai appris que très récemment que les joueurs de foutcheboll changeait de couleur de maillot suivant les matchs.  J'ai donc souvent pensé qu'un  Glorieux (peu importe l'équipe)  mettait un but  alors que si ça se trouve, il en encaissait un.

Le football m'est totalement indifférent. Je trouve juste assez pitoyable de faire des demis dieu de ces pauvres types imbus d'eux même  dont aucune entreprise ne voudrait parce qu'ils ne savent pas faire grand chose. 

Ma collègue Nathalie suggèrerait volontiers aux prochains recruteurs d'être un peu plus regardant... quand on pense aux entretiens par lequels un salarié du privé doit passer avant d'être embauché...  

Quant à moi  je suis stupéfaite de d'apprendre qu'une  prime de 300 000 euros est trouvée minime par le monde du sport. (un ex dirigeant de l'OM  a dit clairement que 300 000 euros ne pouvaient pas motiver les joueurs parce que cela ne représentait rien, "même pas la moitié de leur salaire mensuel"). Le monde journalistique doit penser la même chose puisqu'aucun journaliste n'a relevé... doivent avoir les mêmes salaires...

Alors pensez donc, je ne vous parlerais même pas du montant de ma future retraite, je voudrais pas faire pleurer nos héros nationaux. Si ça se trouve d'ailleurs, leur entraîneur s'est trompé, ils étaient déjà à la retraite.einstein-hyppie.gif

A 17 ans, il y a fort longtemps, donc,  un petit bouquin de Jean Giono, "les Terrasses de l'Ile d'Elbe", m'a influencé pour la vie. Il y parlait de plein de choses, et notamment du sport... J'ai retrouvé le paragraphe entier que j'avais tellement aimé :

"Le sport.
Je suis contre. Je suis contre parce qu’il y a un ministre des Sports et qu’il n’y a pas de  ministre du Bonheur (on n’a pas fini de m’entendre parler du bonheur, qui est le seul but raisonnable de l’existence). Quant au sport, qui a besoin d’un ministre (pour un tas de raisons, d’ailleurs, qui n’ont rien a voir avec le sport), voilà ce qui se passe : quarante mille personnes s’asseoient sur les gradins d’un stade et vingt-deux types tapent du pied dans un ballon. Ajoutons suivant les régions un demi-million de gens qui jouent au concours de pronostics ou au totocalcio, et vous avez ce qu’on appelle le sport. C’est un spectacle, un jeu, une combine, on dit aussi une profession : il y a les professionnels et les amateurs. Professionnels et amateurs ne sont jamais que vingt-deux ou vingt-six au maximum ; les sportifs qui sont assis sur les gradins, avec des saucissons, des canettes de bière, des banderoles, des porte-voix et des nerfs sont quarante, cinquante ou cent mille ; on rêve de stades d’un million de places dans des pays où il manque cent mille lits dans les hôpitaux, et vous pouvez parier à coup sûr que le stade finira par être construit et que les malades continueront à ne pas être soignés comme il faut par manque de place. Le sport est sacré ; or c’est la plus belle escroquerie des temps modernes. Il n’est pas vrai que ce soit la santé, il n’est pas vrai que ce soit la beauté, il n’est pas vrai que ce soit la vertu, il n’est pas vrai que ce soit l’équilibre, il n’est pas vrai que ce soit le signe de la civilisation, de la race forte ou de quoi que ce soit d’honorable et de logique. […]".coc36

Commenter cet article

Claude 26/07/2010 10:57



oh si, parle leur de ta retraite, de la mienne et de celles des gens comme nous, ça les rendra plus humbles



iéloseubmarine 31/07/2010 21:36







Dadou 25/07/2010 15:20



Waououou... comme tu sais (bien) parler d'autre chose que d'autisme...



iéloseubmarine 25/07/2010 15:26







Fati 24/07/2010 15:43



Il est très fort, ce passage de Jean Giono (que je ne connaissais pas). Je fonce à la bibli trouver le bouquin !



iéloseubmarine 25/07/2010 15:27



et dis moi ce que tu en penses !