chez nous c'est caméra invisible tous les jours.

Publié le par iéloseubmarine

einstein-cosmonaute.gifje passais mes courses aux caisses automatiques d'un hypermarché, en compagnie de Lonesom'Girl qui, à l'instar des ses pairs élèves et handicapés, ne pouvait pas se rendre en classe, le Conseil Général ayant décidé de laisser la flotte au port 3 1/2 journées. Merci les journalistes d'être aussi réactifs,  merci la météo de nous prévenir de façon si dramatique, ça fait du bien de savoir que des organismes agissent  aussi vite concernant la scolarisation des élèves handicapés. heureusement que la France n'est pas au Canada : nos enfants, élèves handicapés , ne le seraient pas (scolarisés) pendant 6 mois.

 

Je me débattais avec des codes barres et ma fille est partie droit devant... je savais très bien où elle se dirigeait : elle est très attirée par les lumières de Noël...

L'alarme retentit.

Sursaut de LonesomeGirl qui accélère le pas pour aller aux lumières, tout près. La personne chargée de vérifier les caisses automatiques, sans doute persuadée que je volais mon article, se montra tout d'un coup tatillonne. j'ai l'habitude de toujours loucher pour ne pas perdre de vue ma fille de vue, donc jusque là je contrôle.

Un vigile, une personne Noire, trèèèèèès imposant, se dirige vers ma fille et lui demande de s'arrêter.

Ma fille continue son chemin comme s'il était transparent. Le vigile se poste devant elle, bras croisés, toujours très imposant pour la forcer à s'arrêter. Elle le pousse  de la main (pour elle, c'est juste un objet gênant qui l'empêche de voir scintiller les lumières), fait encore 3 pas et stoppe devant les guirlandes.coc10.gif

Le vigile : "t'es toute seule ?"

Pas de réponse

Le vigile : "j'te demande si t'es toute seule. T'as entendu l'alarme ? "

Pas de réponse.

chiens.jpgLe vigile, impatienté : "oh, tu m'regardes quand je te parle ? "

Et il se penche tout près devant elle pour croiser son regard.

Lonesom'Girl  : "à qui tu parles ? "

J'en ai fini avec ma caissière à qui j'ai rapidement expliqué que ça allait devenir compliqué pour notre ami  le vigile et qu'il va rapidement avoir besoin d'aide. Je m'approche doucement pour observer la manière dont ma fille va gérer cet instant.

Le vigile : "tu sais qui je suis ?"

Elle, comprenant enfin qu'il s'adresse à elle : "non"

Elle compte des guirlandes, puis :

- "Comment tu t'appelles ? "

Le vigile adouci : "tu as fait sonner l'alarme ! "

....

Lui  : "Je peux regarder si tu as accroché quelque chose sans faire exprès ? "

Elle : "regarder quoi ? "

Lui : " ton blouson"

Elle : "mon quel blouson ? "

Ce jour là elle porte un anorak, qui n'est pas un blouson.

Le vigile souffle un grand coup, pourquoi ça m'arrive à moi, hein, et pas aux autres, pourquoi pourquoi,  regarde à droite et à gauche ,défois qu'un traducteur arrive, et se penche encore plus : 

 Lui : "tu sais pas où sont tes parents ?"

....

Je pense que "téparen" n'évoque rien à Lonesom'Girl.

Lui "tu sais pas où est ta maman ?"

Elles : "qu'est-ce-que tu dis ? "

Une phrase interro négative est plutôt compliquée pour elle.

Lui : "ta maman, elle est où ?"

Elle "je ne sais pas où est maman" 

Le vigile, qui commence à dégouliner d'empathie  s'accroupit devant elle et lui prend très gentiment les bras.

Lui : "viens on va aller la chercher "

Elle recule, très distante : "on va chercher qui ? "

Savoir quel nom rempace un pronom est toujours très difficile. 

Lui "ben ta maman ! Chuis sûr qu'on va la trouver, elle était à quel rayon ? "

Elle "il n'y a pas de fauteuil roulant. Tu es marron". 

Pour elle, un rayon est un rayon de roue de fauteil roulant. Et, de fait, il est marron. 

je vois le vigile en même temps rigoler, souffler un grand coup, faire apparaître 3 rides  à son front et regarder autour de lui, paniqué. cocc9.gif

Et là j'arrive, cape rouge collant bleu, je me présente, il est sauvé, il s'attend à ce que ma fille saute dans mes bras en pleurant de joie et moi itou.

Perdu.

 

- "Il y a 3 guirlandes de lumière à la même fréquence" me dit elle.

cocc12.gif-"J'ai cru que c'était pour la caméra invisible",  me dit en même temps le vigile...

 

Vous avez remarqué la manière dont il s'est adapté ? commençant leur brève rencontre sur un mode mode musclé et préagressif il est passé au mode rassurant... Pas mal, non ?

 

Commenter cet article

lysalys 01/01/2011 10:36



Effectivement, il a plutôt bien géré la situation. Et ta cape rouge, tu en as vraiment une ou tu as oublié d'en demander une pour Noël ? Ce serait plus facile pour repérer la super maman que tu
es.



iéloseubmarine 06/01/2011 22:51



je déteste le rouge



CH 23/12/2010 08:45



On attend la fin de cette rencontre :suspense!!et tellement bien raconté...



iéloseubmarine 06/01/2011 22:50



merci Chantal



Za 20/12/2010 21:15



Morte de rire aussi... J'adore... et j'imagine bien la tronche du vigile! J'aurais trop aimé voir ça!! Les répliques sont magiques, comme j'aime



iéloseubmarine 21/12/2010 07:55



oui, le décalage est tellement grand que les dialogues sont surréalistes !



Plouf_le_loup 20/12/2010 19:51



Pliée de rire !! Tu racontes si bien...


Ah il a dû avoir des trucs à raconter aussi, après, le vigile !



iéloseubmarine 21/12/2010 07:55



oui, je pense qu'il a du faire rigoler toute la galerie marchande



PC 20/12/2010 17:09



en même temps, tu n'es pas non pls arrivée en parent agressif et sûr que son gamin était en position d'agressé, ce qui aide bien ! j'en connais qui seraient arrivés en rugissant "pas touche"
 et "qu'est ce que vous avez fait à ma fille ??"



iéloseubmarine 21/12/2010 07:54



effectivement, je suis moi arement sur un mode agressif